Winnipeg Free Press - PRINT EDITION

Le combat ultime

Professionnel des arts martiaux mixtes, Louis Fisette a participé l'émission Ultimate Fighter, en luttant contre les meilleurs combattants du monde

  • Print

Louis Fisette a réalisé un rêve unique, en participant cet été l'émission de téléréalité Ultimate Fighter, qui avait lieu Las Vegas, aux âtats-Unis. Pour ce professionnel des arts martiaux mixtes, il s'agissait d'une occasion inouØe de se mesurer aux meilleurs athlètes du monde.

"C'était un privilège unique," lance le Franco-Manitobain qui occupe présentement la 7e position au palmarès des meilleurs athlètes en arts martiaux mixtes au Canada, et le 110e rang mondial.

"Il a d'abord fallu que je fasse mes preuves, en affrontant 32 participants potentiels. Seulement 16 athlètes allaient être sélectionnés pour participer l'émission."

'En fait, les arts martiaux mixtes ont transformé ma vie'

L'émission Ultimate Fighter est, avant tout, une compétition éliminatoire. Les 16 athlètes sont répartis en deux équipes de huit hommes et de huit femmes. Au cours des différents épisodes de la série, télédiffusés hebdomadairement, les équipes s'affrontent en rondes éliminatoires. En bout de ligne, seulement un athlète est déclaré le "combattant ultime."

"Puisque le premier épisode a seulement été diffusé le 4 septembre dernier, je ne suis pas en mesure de discuter des résultats," explique Louis Fisette. (1) "Or, les amateurs de sport de combats ne seront pas déçus, puisque les arts martiaux mixtes sont hauts en couleur. Conçus lors des années 1990, ce tout nouveau sport est le fruit de la rencontre et de l'intégration de plusieurs arts martiaux traditionnels, comme le taekwondo, le jiujitsu, le kickboxing brésilien et la lutte olympique. Les athlètes doivent devenir des adeptes de plusieurs techniques. Si par exemple on n'est fort qu'en kickboxing, on n'ira pas loin."

Pour se préparer aux combats variés, les deux équipes d'Ultimate Fighter ont passé l'été se conditionner avec les meilleurs entraÆneurs du monde. ´ C'était extraordinaire de pouvoir obtenir les conseils d'athlètes complets comme l'entraÆneure Miescha Tate. Notre focus total était sur l'entraÆnement, explique Louis Fisette. Et c'est pourquoi les 16 combattants ont vécu sous un même toit, dans une maison sans accès Internet, au téléphone portable, la télé ou même encore la lecture. Ne pouvant même pas téléphoner ma blonde, je me suis mis socialiser avec mes adversaires!

"On a souvent joué aux cartes, le soir, et j'ai adoré cette interaction," poursuit-il. "Quand tu es obligé d'éteindre ton portable, tu reprends intérêt aux gens qui t'entourent. Je me suis fait des amis pour la vie.

"En fait, les arts martiaux mixtes ont transformé ma vie," conclut-il. "Lorsque j'étais adolescent, j'étais plut¥t arrogant et indiscipliné. En pratiquant ce sport, j'ai appris me concentrer, donner le meilleur de moi-même, et respecter les autres, qu'ils soient adversaires ou non. D'où mon désir de tirer avantage de la diffusion de l'émission Ultimate Fighter pour collecter des fonds pour le cancer pancréatique, maladie qui a emporté mon ami Julio Canche ainsi que ma grand-mère Lucille Desrosiers. Ä mon avis, la lutte contre cette maladie est le véritable combat ultime."

-- L'émission Ultimate Fighter est diffusée les mercredis soirs 21 h, aux antennes de FX Canada (Shaw) et Sportsnet 360 (MTS).

-- Pour contribuer la collecte de fonds de Louis Fisette, visitez le site du Cancer du pancréas Canada: www.pancreaticcancercanada.ca/site/TR/Events/General?pxfid2130&fr_id1060&pgfund.


-- de La Liberté pour le Winnipeg Free Press

 

redaction@la-liberte.mb.ca

 

Republished from the Winnipeg Free Press print edition October 12, 2013 B4

Fact Check

Fact Check

Have you found an error, or know of something we’ve missed in one of our stories?
Please use the form below and let us know.

* Required
  • Please post the headline of the story or the title of the video with the error.

  • Please post exactly what was wrong with the story.

  • Please indicate your source for the correct information.

  • Yes

    No

  • This will only be used to contact you if we have a question about your submission, it will not be used to identify you or be published.

  • Cancel

Having problems with the form?

Contact Us Directly
  • Print

You can comment on most stories on winnipegfreepress.com. You can also agree or disagree with other comments. All you need to do is be a Winnipeg Free Press print or e-edition subscriber to join the conversation and give your feedback.

You can comment on most stories on winnipegfreepress.com. You can also agree or disagree with other comments. All you need to do is be a Winnipeg Free Press print or e-edition subscriber to join the conversation and give your feedback.

Have Your Say

New to commenting? Check out our Frequently Asked Questions.

Have Your Say

Comments are open to Winnipeg Free Press print or e-edition subscribers only. why?

Have Your Say

Comments are open to Winnipeg Free Press Subscribers only. why?

The Winnipeg Free Press does not necessarily endorse any of the views posted. By submitting your comment, you agree to our Terms and Conditions. These terms were revised effective April 16, 2010.

letters

Make text: Larger | Smaller

LATEST VIDEO

Winnipeg Cheapskate: Preparing for Boxing Day

View more like this

Photo Store Gallery

  • Two baby tigers were unveiled at the Assiniboine Park Zoo this morning, October 3rd, 2011. (TREVOR HAGAN/WINNIPEG FREE PRESS)
  • Carolyn Kavanagh(10) had this large dragonfly land on her while spending time at Winnetka Lake, Ontario. photo by Andrea Kavanagh (mom0 show us your summer winnipeg free press

View More Gallery Photos

Poll

What's your take on the Jets so far this season?

View Results

View Related Story

Ads by Google