Winnipeg Free Press - PRINT EDITION

Une invention dernière génération

Cinq jeunes Winnipegois ont inventé le tout premier projecteur interactif au monde

  • Print

Winnipeg pourrait être la ville où sera créé le tout premier projecteur interactif au monde, LUMO. Un projet de la compagnie winnipegoise spécialisée en création de jeux vidéos et en innovation technologique PO-MO.

LUMO est un projecteur interactif conçu pour les enfants mais, "tout le monde peut l’utiliser," souligne l’une des membres du projet, Jocelyne Le Léannec. Prévue pour être installée au plafond, cette merveille technologique transforme la chambre des enfants en un espace de jeux très interactif.

"LUMO a été créé pour développer la créativité chez les enfants," explique Jocelyne Le Léannec.

"Mais c’est aussi un projet que nous avons conçu pour que les enfants bougent au lieu de rester tout le temps assis et sur place en jouant," précise-t-elle. Le projecteur est muni d’une technologie qui permet de détecter les mouvements. Ce qui permet d’avoir une interactivité. "Il y a plusieurs jeux très intéressants qui viennent avec. Tout le monde peut s’amuser," détaille Jocelyne Le Léannec.

Le projecteur LUMO n’expose les enfants à aucun danger. "C’est muni d’une lumière de type LED. Ce qui fait qu’il n’y a aucun danger pour les utilisateurs," confie Jocelyne Le Léannec.

Mieux qu’un projecteur et un outil de jeu, le projecteur LUMO peut aussi être utilisé comme une veilleuse. De plus, il peut discipliner les enfants à avoir une chambre bien mieux rangée.

"Il y a une fonction qui fait que le jeu ne fonctionne pas si l’environnement de projection n’est pas suffisamment rangé," explique-t-elle. "Tous les parents aiment ça!" Pendant plusieurs mois, l’équipe constituée de Meghan Athavale, Dave Kelly, Curtis Wachs, Keith Otto et de l’ancienne étudiante de l’Université de Saint-Boniface Jocelyne Le Léannec a travaillé pour que ce rêve devienne réalité. Un grand pas a déjà été fait.

"On a déjà fait un prototype et ça fonctionne," annonce Jocelyne Le Léannec. Si tout se passe bien, en décembre 2014, certains enfants pourraient avoir un LUMO comme cadeau de Noël mais rien n’est encore gagné. Pour que le produit soit finalisé et commercialisé, la compagnie PO-MO a besoin de trouver des investisseurs qui pourront financer le projet. « C’est un projet de 200 000 $, informe Jocelyne Le Léannec.

"Nous avons beaucoup d’investisseurs intéressés à financer mais personne au Manitoba ni au Canada," déplore-t-elle. "Tous ceux qui nous ont contactés veulent que nous développions le projet soit aux États-Unis, soit en Chine."

Mais pour ces Winnipegois, mieux vaut que le produit soit fait ici. "Ce serait dommage que cette innovation technologique devienne la propriété d’un autre pays," insiste Jocelyne Le Léannec. Pour cela, la compagnie a entamé une collecte de fonds en ligne.

Avec le montant collecté, la compagnie pourra ainsi finaliser le projet et produire les premiers projecteurs LUMO. "On espère vraiment que ce projet restera au Manitoba!," conclut Jocelyne Le Léannec.

presse3@la-liberte.mb.ca

 

Republished from the Winnipeg Free Press print edition September 28, 2013 A18

History

Updated on Saturday, September 28, 2013 at 12:18 PM CDT: Fixed for French accents

Fact Check

Fact Check

Have you found an error, or know of something we’ve missed in one of our stories?
Please use the form below and let us know.

* Required
  • Please post the headline of the story or the title of the video with the error.

  • Please post exactly what was wrong with the story.

  • Please indicate your source for the correct information.

  • Yes

    No

  • This will only be used to contact you if we have a question about your submission, it will not be used to identify you or be published.

  • Cancel

Having problems with the form?

Contact Us Directly
  • Print

You can comment on most stories on winnipegfreepress.com. You can also agree or disagree with other comments. All you need to do is be a Winnipeg Free Press print or e-edition subscriber to join the conversation and give your feedback.

You can comment on most stories on winnipegfreepress.com. You can also agree or disagree with other comments. All you need to do is be a Winnipeg Free Press print or e-edition subscriber to join the conversation and give your feedback.

Have Your Say

New to commenting? Check out our Frequently Asked Questions.

Have Your Say

Comments are open to Winnipeg Free Press print or e-edition subscribers only. why?

Have Your Say

Comments are open to Winnipeg Free Press Subscribers only. why?

The Winnipeg Free Press does not necessarily endorse any of the views posted. By submitting your comment, you agree to our Terms and Conditions. These terms were revised effective April 16, 2010.

letters

Make text: Larger | Smaller

LATEST VIDEO

City Beautiful trailer: How architecture shaped Winnipeg's DNA

View more like this

Photo Store Gallery

  • MIKE.DEAL@FREEPRESS.MB.CA 100615 - Tuesday, June 15th, 2010 The Mane Attraction - Lions are back at the Assiniboine Park Zoo. Xerxes a 3-year-old male African Lion rests in the shade of a tree in his new enclosure at the old Giant Panda building.  MIKE DEAL / WINNIPEG FREE PRESS
  • A water lily in full bloom is reflected in the pond at the Leo Mol Sculpture Garden Tuesday afternoon. Standup photo. Sept 11,  2012 (Ruth Bonneville/Winnipeg Free Press)

View More Gallery Photos

Poll

Do you support Pimicikamak First Nation's protest against Manitoba Hydro?

View Results

View Related Story

Ads by Google