FYI

Winnipeg Free Press - PRINT EDITION

Bien plus qu'un magazine

Marc Atiyolil lancera dès septembre une toute nouvelle émission de décoration

  • Print

Depuis sa jeunesse, le Franco-Manitobain natif de Blumenort, Marc Atiyolil, a remodelé des maisons sur les traces de sa famille.

Aujourd'hui, il est le producteur et animateur de plusieurs émissions de décoration d'intérieur, dont une qui sera lancée en septembre 2012 sur le réseau Shaw, Draft to Fab, et une qui entamera sa troisième saison sur le Web, The Marc Atiyolil Show. Il est aussi le rédacteur en chef du magazine trimestriel de décoration d'intérieur créé par sa famille en juin 2005, Canadian Home Trends.

"J'aime montrer comment redesigner des choses qu'on a déj," explique Marc Atiyolil. "J'ai toujours été très créatif et je vois quelque chose faire avec n'importe quoi. Je peux voir plus loin que l'objet lui-même."

L'intérêt de Marc Atiyolil pour la décoration d'intérieur a de profondes racines.

"Ma famille a toujours été dans la construction et le design," se souvient-il. "On arrangeait et on louait des maisons, et mon grand-père aimait construire des étables. La famille a donc décidé de créer un magazine au sujet de l'aménagement, de l'achat et de la vente de maisons, Canadian Homestead Magazine."

Le nom a ensuite été changé Canadian Home Trends car "le magazine devenait connu au niveau national, or le concept d'homestead n'est pas familier dans toutes les provinces."

La spécificité de Canadian Home Trends, c'est d'abord de présenter des produits locaux.

"Je suis fier que ce soit un magazine d'inspiration surtout canadienne," affirme Marc Atiyolil. "Ce qu'on montre dedans doit favoriser l'achat local, même si on n'est pas fermés aux influences américaines ou d'autres cultures."

De même, "mon bureau principal est toujours resté Blumenort car c'est l que tout a commencé," rappelle le rédacteur en chef. "Mes lecteurs savent que le magazine est basé au sud-est du Manitoba. C'est important pour moi de garder ce c¥té local."

Canadian Home Trends a aussi la particularité de présenter des habitations de célébrités en mettant "l'accent sur l'humain et les émotions autant que sur les produits," révèle Marc Atiyolil. "Je veux montrer qui sont ces personnes et pourquoi ils ont fait ces choix de décor, mais aussi comment leur décor affecte leur vie."

Par ailleurs, le magazine Canadian Home Trends est pour l'heure publié en anglais mais son rédacteur en chef n'exclut pas l'idée d'en faire une version franßaise l'avenir.

"C'est dans nos grands plans de lancer une publication franßaise car on a beaucoup de lecteurs au Québec," admet Marc Atiyolil. "Ce serait logique pour bien représenter le Canada. ätre bilingue ferait une grosse différence dans le marché, mais ßa ne se fera cependant pas avant plusieurs années."

Outre son magazine de portée nationale et ses émissions télévisées ou webdiffusées, Marc Atiyolil écrit aussi régulièrement des chroniques sur la décoration dans des journaux nationaux et locaux, comme le Winnipeg Free Press, le National Post et le Sun.

"On ne s'identifie pas tous au même médium, donc c'est important de travailler avec la télévision, l'Internet, les magazines ou encore les journaux," estime Marc Atiyolil. "Au final, le message est partout le même: le design est tout le monde, on n'a pas besoin de payer cher."

Entre son magazine qui compte quelque 500 000 lecteurs, ses chroniques dans les journaux qui en comptent un million et les quelque millions de téléspectateurs et Webspectateurs qui suivent ses émissions de décoration, Marc Atiyolil influence aujourd'hui de nombreux Canadiens.

"Dès le début, je voulais que mon magazine devienne gros," conclut-il. "J'ai toujours travaillé pour ßa, un grain de sel après l'autre, mais ßa ne m'a pas semblé difficile. Quand on aime ce qu'on fait, ce n'est pas du travail, c'est du loisir!":

presse2@la-liberte.mb.ca

A weekly column en français, celebrating Western Canada's largest francophone community, one story at a time.

Republished from the Winnipeg Free Press print edition September 1, 2012 J2

Fact Check

Fact Check

Have you found an error, or know of something we’ve missed in one of our stories?
Please use the form below and let us know.

* Required
  • Please post the headline of the story or the title of the video with the error.

  • Please post exactly what was wrong with the story.

  • Please indicate your source for the correct information.

  • Yes

    No

  • This will only be used to contact you if we have a question about your submission, it will not be used to identify you or be published.

  • Cancel

Having problems with the form?

Contact Us Directly
  • Print

You can comment on most stories on winnipegfreepress.com. You can also agree or disagree with other comments. All you need to do is be a Winnipeg Free Press print or e-edition subscriber to join the conversation and give your feedback.

You can comment on most stories on winnipegfreepress.com. You can also agree or disagree with other comments. All you need to do is be a Winnipeg Free Press print or e-edition subscriber to join the conversation and give your feedback.

Have Your Say

New to commenting? Check out our Frequently Asked Questions.

Have Your Say

Comments are open to Winnipeg Free Press print or e-edition subscribers only. why?

Have Your Say

Comments are open to Winnipeg Free Press Subscribers only. why?

The Winnipeg Free Press does not necessarily endorse any of the views posted. By submitting your comment, you agree to our Terms and Conditions. These terms were revised effective April 16, 2010.