FYI

Winnipeg Free Press - PRINT EDITION

L'art des escaliers

Le fil des francophiles

  • Print

Eric Beaudette se spécialise dans la production d'escaliers en bois uniques

En 2011, le Franco-Manitobain Eric Beaudette travaillait sur des chantiers b¢tir des maisons, dirigeant une quinzaine d'employés. C'est l qu'il a eu l'idée de créer Treads by Design, sa nouvelle entreprise de fabrication d'escaliers en bois sur mesure, en mai.

"Je savais qu'en menuiserie, il y avait un grand besoin d'escaliers car c'était toujours une chose pour laquelle on devait attendre quand on b¢tissait les maisons," révèle-t-il. "Les escaliers retardaient toujours les chantiers."

"Comme j'ai une formation initiale en menuiserie," poursuit-il, "j'ai donc créé mon entreprise et j'ai commencé en fabriquer. Je prévoyais notamment travailler l'hiver et les jours de pluie, pour continuer la construction de maisons en parallèle, mais finalement notre succès est tel qu'on va maintenant fabriquer des escaliers temps plein."

Treads by Design se distingue sur le marché des escaliers en bois gr¢ce une machine spéciale que la compagnie utilise pour couper son bois, la CNC, actionnée par un programme informatique, Autocad.

"Cette machine peut couper n'importe quelle forme dans n'importe quel bois," affirme le propriétaire et directeur général de Treads by Design. "Avec le logiciel Autocad, on entre nos données dans l'ordinateur et la machine CNC fait tout ce qu'on demande, m�me des coupes d'escaliers un peu folles, avec une grande précision. Tout est possible."

Par exemple, Eric Beaudette a été amené fabriquer de nombreux escaliers tournants, on encore des escaliers avec des gravures d'ornements.

"Tous nos escaliers sont uniques, en fonction de ce que chacun de nos clients souhaite avoir," assure-t-il.

Il précise que la machine CNC est déj bien connue dans le monde de la construction, "mais elle était jusqu' maintenant surtout utilisée pour couper le métal. Dans notre marché, qui s'étend du Manitoba la Saskatchewan et l'Ontario, on est parmi les premiers l'utiliser pour couper du bois et les seuls nous en servir pour faire des escaliers," signale-t-il.

Eric Beaudette indique aussi que ses escaliers ne sont pas assemblés comme la plupart des escaliers en bois, ce qui les rend encore plus uniques.

"Mes escaliers sont assemblés comme des pièces de puzzle, gr¢ce l'extr�me précision de la coupe du bois," explique-t-il. "La plupart sont donc capables de se supporter eux-m�mes sans avoir besoin d'y ajouter des piliers de soutien. áa laisse une plus grande flexibilité pour faire ce qu'on veut."

Aujourd'hui, ce passionné du bois et de la construction depuis l'enfance, dont le grand-père était lui aussi menuisier, fabrique en moyenne 75 escaliers sur mesure par mois, aidé par cinq employés. Ses clients sont surtout des compagnies de construction au Manitoba, en Saskatchewan et en Ontario.

"Pour faire un escalier, selon la difficulté, il faut compter entre quelques jours et deux semaines," indique Eric Beaudette. "Il est fort possible que j'augmente bient¥t mon nombre d'employés."

En effet, face au succès de ses affaires dans la première année, Treads by Design vise aujourd'hui étendre son marché. "Pour le moment, on fabrique 10 15 % des escaliers Winnipeg. Je veux en fabriquer plus de la moitié," conclut Eric Beaudette.

"De plus, j'aimerais aussi aller explorer les marchés dans d'autres provinces."

presse2@la-liberte.mb.ca

Le fil des francophiles is a weekly column en franßais, celebrating Western Canada's largest francophone community, one story at a time.

Republished from the Winnipeg Free Press print edition July 7, 2012 j2

Fact Check

Fact Check

Have you found an error, or know of something we’ve missed in one of our stories?
Please use the form below and let us know.

* Required
  • Please post the headline of the story or the title of the video with the error.

  • Please post exactly what was wrong with the story.

  • Please indicate your source for the correct information.

  • Yes

    No

  • This will only be used to contact you if we have a question about your submission, it will not be used to identify you or be published.

  • Cancel

Having problems with the form?

Contact Us Directly
  • Print

You can comment on most stories on winnipegfreepress.com. You can also agree or disagree with other comments. All you need to do is be a Winnipeg Free Press print or e-edition subscriber to join the conversation and give your feedback.

You can comment on most stories on winnipegfreepress.com. You can also agree or disagree with other comments. All you need to do is be a Winnipeg Free Press print or e-edition subscriber to join the conversation and give your feedback.

Have Your Say

New to commenting? Check out our Frequently Asked Questions.

Have Your Say

Comments are open to Winnipeg Free Press print or e-edition subscribers only. why?

Have Your Say

Comments are open to Winnipeg Free Press Subscribers only. why?

The Winnipeg Free Press does not necessarily endorse any of the views posted. By submitting your comment, you agree to our Terms and Conditions. These terms were revised effective April 16, 2010.