FYI

Winnipeg Free Press - PRINT EDITION

Le timbre des Winnipégois

Dan Harper verra pour la première fois une de ses photographies paraÆtre sous la forme d'un timbre en janvier prochain.

  • Print

Le 14 janvier 2013, la photographie prise par le francophile Dan Harper lors de la F�te du Canada sera en circulation dans tout le Canada sous la forme d'un timbre.

Prise 60 pieds de hauteur, la photographie en question représente un drapeau canadien incarné par 3,000 Winnipégois lors de la F�te du Canada.

"Voir une de ses photographies convertie en timbre l'échelle canadienne n'arrive qu'une seule fois dans une carrière de photographe," confie Dan Harper. "C'est au m�me niveau que la photo que j'ai dª prendre de la reine d'Angleterre alors qu'elle n'était qu' quatre ou cinq pieds de moi."

Lors de la F�te du Canada en 2011, le Downtown Biz avait mis en place un drapeau vivant du Canada avec des Winnipégois. La photo qui en était ressorti avait beaucoup plu Canada Postes qui a donc demandé cette année au Downtown Biz de renouveler l'expérience mais de réaliser une photo sous un autre angle afin d'en faire un timbre. Downtown Biz a alors fait appel Dan Harper pour réaliser cette photo dont l'aboutissement sera un timbre en circulation sur tout le territoire canadien.

Il s'agit donc d'une formidable opportunité pour Dan Harper. Et pour cause, photographe professionnel depuis huit ans, il sait combien il est difficile de devenir photographe plein temps.

"áa m'a pris au moins deux ans pour pouvoir vivre de mes photos," confie-t-il. "Mais aujourd'hui, j'ai plusieurs projets en cours et je suis reconnu dans mon travail."

D'ailleurs, Dan Harper anime souvent des ateliers pour expliquer comment devenir photographe professionnel. Président du club Winnipeg Photo Community, il organise régulièrement avec ses membres des rencontres pour apprendre éclairer un portrait ou donner un prix une photographie.

Concernant sa carrière personnelle, Dan Harper travaille avec de nombreux organismes francophones, comme le Festival du Voyageur, Caisse Groupe Financier ou l'Université de Saint-Boniface.

"C'est vraiment enrichissant pour moi d'�tre intégré dans la communauté francophone," révèle-t-il. "Je trouve ßa important de pouvoir parler les deux langues officielles avec mes clients."

Ce qui permet ce photographe d'�tre reconnu aujourd'hui, c'est sa curiosité toujours exacerbée.

"Je suis très intéressé par la photographie et toutes les niches qui l'entourent," explique Dan Harper. "J'essaye de nouvelles choses en permanence, ce qui me permet de me perfectionner. Par exemple, je travaille actuellement sur un projet de photographie d'accéléré du haut du 201 Portage pour proposer aux Winnipégois de voir leur ville différemment. Cela n'a jamais été fait."

presse5@la-liberte.mb.ca

A weekly column en franßais,

celebrating Western Canada's largest

francophone community, one story at a time

Republished from the Winnipeg Free Press print edition September 15, 2012 J2

Fact Check

Fact Check

Have you found an error, or know of something we’ve missed in one of our stories?
Please use the form below and let us know.

* Required
  • Please post the headline of the story or the title of the video with the error.

  • Please post exactly what was wrong with the story.

  • Please indicate your source for the correct information.

  • Yes

    No

  • This will only be used to contact you if we have a question about your submission, it will not be used to identify you or be published.

  • Cancel

Having problems with the form?

Contact Us Directly
  • Print

You can comment on most stories on winnipegfreepress.com. You can also agree or disagree with other comments. All you need to do is be a Winnipeg Free Press print or e-edition subscriber to join the conversation and give your feedback.

You can comment on most stories on winnipegfreepress.com. You can also agree or disagree with other comments. All you need to do is be a Winnipeg Free Press print or e-edition subscriber to join the conversation and give your feedback.

Have Your Say

New to commenting? Check out our Frequently Asked Questions.

Have Your Say

Comments are open to Winnipeg Free Press print or e-edition subscribers only. why?

Have Your Say

Comments are open to Winnipeg Free Press Subscribers only. why?

The Winnipeg Free Press does not necessarily endorse any of the views posted. By submitting your comment, you agree to our Terms and Conditions. These terms were revised effective April 16, 2010.