Winnipeg Free Press - PRINT EDITION

Du Pérou au Manitoba

Etchiboy est le seul commerce équitable de produits métis du Manitoba.

  • Print

Quand le Métis de La Broquerie, Miguel Vielfaure, s'est rendu au Pérou en mai 2006, il n'avait alors pas l'intention de se lancer dans le commerce équitable. C'est pourtant ce qu'il a développé en créant Etchiboy, début 2007.

"Quand je suis allé au Pérou, j'ai trouvé sur un marché des ceintures faites sur un métier tisser très semblables aux ceintures fléchées métisses," raconte Miguel Vielfaure. "Ä mon retour au Canada, la Fédération des Métis du Manitoba m'en a commandées 26.

"J'ai donc contacté une amie Lima, qui m'a mis en contact avec l'Association des mères célibataires El Telar, proche de Cuzco, pour la fabrication des ceintures," poursuit-il. "En les rencontrant, par le biais d'Internet, j'ai décidé de me lancer dans le commerce équitable et de créer Etchiboy."

El Telar rassemble 20 mères célibataires, veuves ou abandonnées, dans les communautés rurales de Cuzco. Elles ont accès sept métiers tisser pour fabriquer les commandes provenant 80 % de Miguel Vielfaure et 20 pourcentage du marché local.

"Ces femmes sont très qualifiées car le maniement du métier tisser fait partie de la culture quechua," explique le propriétaire d'Etchiboy. "Je ne leur achète pas leur production au prix du marché, mais selon ce dont elles ont besoin. C'est ensuite un défi pour moi de revendre ces produits car ils sont plus chers, mais je vends aussi leur histoire."

El Telar se limite 20 femmes car la demande actuelle risquerait de ne pas suffire pour en faire vivre davantage, mais Miguel Vielfaure espère augmenter ce nombre.

"Mon plus gros marché va de la Colombie-Britannique l'Ontario, mais j'ai aussi des clients aux États-Unis et en Europe," indique-t-il. "Les boutiques et associations métisses comptent pour 60 % de mes commandes."

Etchiboy, qui veut dire "Eh, p'tit gars" en metchif, est, selon Miguel Vielfaure, " ma connaissance la seule entreprise de commerce équitable d'un Autochtone du monde industrialisé qui travaille avec des Autochtones du tiers-monde."

De plus, elle offre un unique compromis entre les ceintures artisanales, faites sur mesure mais pour un coªt élevé car elles représentent des centaines d'heures de travail, et les ceintures de commerce de gros, la machine.

Déj présents dans les boutiques du Musée de Saint-Boniface et du Palais législatif, les produits Etchiboy seront pour la première fois disponibles au Musée du Manitoba dès avril prochain.

"La boutique du Musée du Manitoba est la plus grosse boutique touristique au Manitoba donc c'est une excellente nouvelle," conclut Miguel Vielfaure.

presse2@la-liberte.mb.ca

Republished from the Winnipeg Free Press print edition February 25, 2012 J12

Fact Check

Fact Check

Have you found an error, or know of something we’ve missed in one of our stories?
Please use the form below and let us know.

* Required
  • Please post the headline of the story or the title of the video with the error.

  • Please post exactly what was wrong with the story.

  • Please indicate your source for the correct information.

  • Yes

    No

  • This will only be used to contact you if we have a question about your submission, it will not be used to identify you or be published.

  • Cancel

Having problems with the form?

Contact Us Directly
  • Print

You can comment on most stories on winnipegfreepress.com. You can also agree or disagree with other comments. All you need to do is be a Winnipeg Free Press print or e-edition subscriber to join the conversation and give your feedback.

You can comment on most stories on winnipegfreepress.com. You can also agree or disagree with other comments. All you need to do is be a Winnipeg Free Press print or e-edition subscriber to join the conversation and give your feedback.

Have Your Say

New to commenting? Check out our Frequently Asked Questions.

Have Your Say

Comments are open to Winnipeg Free Press print or e-edition subscribers only. why?

Have Your Say

Comments are open to Winnipeg Free Press Subscribers only. why?

The Winnipeg Free Press does not necessarily endorse any of the views posted. By submitting your comment, you agree to our Terms and Conditions. These terms were revised effective April 16, 2010.

letters

Make text: Larger | Smaller

LATEST VIDEO

Winnipeg police comment on two officers that resuscitated baby

View more like this

Photo Store Gallery

  • MIKE APORIUS/WINNIPEG FREE PRESS STANDUP - pretty sunflower in field off HWY 206 near Bird's Hill Park Thursday August 09/2007
  • A baby Red Panda in her area at the Zoo. International Red Panda Day is Saturday September 15th and the Assiniboine Park Zoo will be celebrating in a big way! The Zoo is home to three red pandas - Rufus, Rouge and their cub who was born on June 30 of this year. The female cub has yet to be named and the Assiniboine Park Zoo is asking the community to help. September 14, 2012  BORIS MINKEVICH / WINNIPEG FREE PRESS

View More Gallery Photos

Poll

Should NDP MLAs sign the "pledge of solidarity"?

View Results

View Related Story

Ads by Google