Winnipeg Free Press - PRINT EDITION

Elle a sauté le plus loin

Ä 11 ans, Jazi Ditter vient de battre le record de saut en longueur dans sa catégorie

  • Print

LA jeune Franco-Manitobaine de 11 ans, Jazi Ditter, a inscrit son nom dans les tableaux de records d’athlétisme du 1er au 3 mars derniers, lors du championnat provincial d’athlétisme en salle, Boeing Classic 2012, qui avait lieu à l’Université du Manitoba.

En effet, l’élève en 5e année à l’école d’immersion St.

Germain a battu le record de saut en longueur établi en 2008, dans sa catégorie de compétition, Pee Wee, et remporté la médaille d’or.

"Le record était de 3,76 mètres depuis 2008 et j’ai sauté 3,80 mètres," se réjouit-elle.

Elle a aussi remporté deux médailles de bronze, au 150 mètres et en lancer de poids. Le Boeing Classic 2012 rassemblait quelque 2,000 athlètes venus principalement du Manitoba, mais aussi d’autres provinces.

Ce n’était pas sa première compétition, ni ses premières médailles, mais Jazi Ditter confie que celles-ci avaient une saveur toute particulière.

"Depuis trois ans que je fais de l’athlétisme, c’était ma meilleure compétition," affirme-t-elle, "et c’était aussi la première fois que je gagnais des médailles au Boeing Classic. C’est la compétition la plus prestigieuse d’athlétisme en salle au Manitoba.

"Je suis aussi très contente d’avoir battu le record de saut en longueur car c’est ce que je préfère en athlétisme," ajoute-t-elle. "Ça m’encourage."

Sa mère, Monique Ditter, précise que "Jazi a pu travailler son saut en longueur avec un entraîneur de l’Équipe Canada d’athlétisme, Mingpu Wu, venu de Saskatchewan quelques semaines avant la compétition. C’était la première fois et ça a beaucoup aidé."

La jeune athlète explique en effet qu’« avec Mingpu, j’ai appris des techniques de réchauffement spécifiques pour que je sois plus efficace en sautant, et aussi différents types de sauts que je ne faisais pas avant. J’ai notamment appris à monter les genoux et tendre mes jambes vers l’avant, en tombant sur les fesses, ce qui m’a fait gagner plusieurs centimètres ».

En appliquant sa nouvelle technique, Jazi Ditter a donc non seulement battu le record établi dans cette compétition provinciale, mais elle a aussi battu deux fois son propre record, qui était de 3,67 mètres.

Même si sa fille est aujourd’hui détentrice d’un record, Monique Ditter affirme toutefois que le sport doit rester un loisir pour Jazi.

"Elle est très athlétique et elle aime le sport, mais ce n’est pas notre objectif qu’elle fasse les Jeux olympiques," assure-t-elle. "On veut plutôt qu’elle s’amuse."

De même, ses parents l’encouragent à pratiquer plusieurs sports. Jazi Ditter fait de l’athlétisme, mais aussi du soccer et de la balle molle.

"Elle a le temps avant de devoir se concentrer sur un sport en particulier," estime Monique Ditter. "Elle va même y gagner car elle aura bénéficié d’entraînements croisés et développé davantage d’habiletés."

Jazi Ditter confirme en effet que pour ce qui est de la course, par exemple, "je cours aussi beaucoup au soccer et à la balle molle, donc ça m’entraîne en même temps pour l’athlétisme. Ça m’aide à améliorer ma vitesse."

Quant à l’avenir, celle qui a toujours aimé courir confie qu’elle préfère l’athlétisme et se voit un jour s’y consacrer, mais pas dans l’immédiat.

"Je me vois faire de l’athlétisme à un haut niveau dans l’avenir, mais il faudra que j’abandonne mes autres sports," conclut-elle.

"Pour le moment, je ne veux pas."

 

presse2@la-liberte.mb.ca

 

A weekly column en français, celebrating Western Canada's largest francophone community, one story at a time.

Republished from the Winnipeg Free Press print edition April 7, 2012 J16

Fact Check

Fact Check

Have you found an error, or know of something we’ve missed in one of our stories?
Please use the form below and let us know.

* Required
  • Please post the headline of the story or the title of the video with the error.

  • Please post exactly what was wrong with the story.

  • Please indicate your source for the correct information.

  • Yes

    No

  • This will only be used to contact you if we have a question about your submission, it will not be used to identify you or be published.

  • Cancel

Having problems with the form?

Contact Us Directly
  • Print

You can comment on most stories on winnipegfreepress.com. You can also agree or disagree with other comments. All you need to do is be a Winnipeg Free Press print or e-edition subscriber to join the conversation and give your feedback.

You can comment on most stories on winnipegfreepress.com. You can also agree or disagree with other comments. All you need to do is be a Winnipeg Free Press print or e-edition subscriber to join the conversation and give your feedback.

Have Your Say

New to commenting? Check out our Frequently Asked Questions.

Have Your Say

Comments are open to Winnipeg Free Press print or e-edition subscribers only. why?

Have Your Say

Comments are open to Winnipeg Free Press Subscribers only. why?

The Winnipeg Free Press does not necessarily endorse any of the views posted. By submitting your comment, you agree to our Terms and Conditions. These terms were revised effective April 16, 2010.

letters

Make text: Larger | Smaller

LATEST VIDEO

Glenn January won't blame offensive line for first loss

View more like this

Photo Store Gallery

  • Ruth Bonneville Winnipeg Free Press January 18, 2011 Local Standup -
  • A  young goose stuffed with bread from  St Vital park passers-by takes a nap in the shade Thursday near lunch  –see Bryksa’s 30 day goose challenge Day 29-June 28, 2012   (JOE BRYKSA / WINNIPEG FREE PRESS)

View More Gallery Photos

Poll

Should confessions extracted through Mr. Big police stings be admissible in court?

View Results

View Related Story

Ads by Google