Winnipeg Free Press - PRINT EDITION

Nommé directeur

L'Objiwé francophile Wab Kinew devient directeur de l'inclusion autochtone, un poste nouvellement créé au sein de l'Université de Winnipeg.

  • Print

BIEN connu à Winnipeg pour ses activités de rappeur et aussi de producteuranimateur à CBC Radio, Wab Kinew occupe désormais le poste de directeur de l’inclusion autochtone à l’Université de Winnipeg.

En octobre dernier, l’Université de Winnipeg a en effet décidé de créer cette nouvelle fonction à l’attention de l’Ojibwé francophile qui, depuis le début de l’année 2012, offre un programme d’immersion en langue ojibwé aux jeunes autochtones au centre d’apprentissage Wii Chiiwaakanak de l’Université de Winnipeg.

"Je travaillais bénévolement depuis plusieurs mois pour l’Université," explique Wab Kinew. "Et puis, l’été dernier, les responsables de l’institution sont venus à moi pour me demander quel nouveau projet mériterait d’être mis en place au profit des communautés autochtones. C’est dans ce cadre qu’est née l’idée d’un nouveau programme universitaire à leur attention."

Le programme académique tel qu’il a été imaginé par Wab Kinew a pour objectif d’encourager les jeunes autochtones à suivre des études dans le domaine économique afin de comprendre le monde des affaires et s’y faire une place.

"Le but poursuivi est de concilier le peuple autochtone avec l’économie du reste du Canada," indique le directeur nouvellement nommé. "Ceci, dans un mouvement de capitalisme valeurs propres à la culture d’origine."

Selon Wab Kinew, ce programme académique est une initiative intéressante pour deux raisons. "La première est que les gens d’affaires du pays ont grand intérêt à collaborer avec les Premières Nations dans la mise en place d’un certain nombre de projets," explique-t-il. "Citons par exemple les circuits touristiques d’observation des ours polaires.

"Développer ensemble des réseaux dans les milieux naturels est une solution avantageuse pour les deux parties," poursuit-il. "Cette façon de procéder permet d’économiser du temps et de l’argent et d’éviter les protestations conscient, à savoir en préservant les ou les luttes des communautés autochtones.

"Et puis, on observe une croissance du nombre de jeunes autochtones et un manque important au niveau de la main d’oeuvre," ajoute-t-il. "Il est donc essentiel de préparer ces jeunes pour l’avenir."

De plus, le nouveau directeur ne cache pas son désir de démocratiser l’accès à l’université. "Celle-ci est souvent perçue comme une tour d’ivoire," remarque-t-il. "J’aimerais renverser cette image et ouvrir les portes de l’institution élitiste aux communautés autochtones afin qu’elles puissent, elles aussi, utiliser les laboratoires, les gymnases et les autres infrastructures inhérentes à l’établissement."

L’année académique 2012-2013 est une année préparatoire au programme que Wab Kinew est en train de mettre en place. Le directeur de l’inclusion autochtone prévoit la véritable entrée en matière dès l’année prochaine.

"Le programme de cette année est essentiellement dirigé vers les jeunes inscrits à l’école secondaire, ou non scolarisés, qui pourraient entrer à l’Université dans les trois prochaines années," précise Wab Kinew. "Il est question de les préparer tout doucement à entrer à l’Université, en leur proposant des cours du soir de sciences économiques, ainsi qu’une introduction à la culture autochtone."

Ce n’est qu’après une formation préliminaire d’une durée d’un an à trois ans que les élèves autochtones pourront prendre part au programme universitaire proprement dit.

"Entre les problèmes de pauvreté, de santé, d’éducation ou de racisme, beaucoup de défis sont à relever dans les communautés autochtones," affirme-t-il. "Mais les si les défis sont nombreux, une seule solution permettra un meilleur avenir: la culture du pouvoir des jeunes."

"J’espère pouvoir les aider au travers de programmes d’éducation et les diriger ensuite vers le monde des affaires, tout en les reliant davantage encore à leur culture traditionnelle," soutient-il. "Seule une démarche comme celle-là permettra aux jeunes d’atteindre le succès."

 

presse1@la-liberte.mb.ca

Republished from the Winnipeg Free Press print edition December 8, 2012 J12

Fact Check

Fact Check

Have you found an error, or know of something we’ve missed in one of our stories?
Please use the form below and let us know.

* Required
  • Please post the headline of the story or the title of the video with the error.

  • Please post exactly what was wrong with the story.

  • Please indicate your source for the correct information.

  • Yes

    No

  • This will only be used to contact you if we have a question about your submission, it will not be used to identify you or be published.

  • Cancel

Having problems with the form?

Contact Us Directly
  • Print

You can comment on most stories on winnipegfreepress.com. You can also agree or disagree with other comments. All you need to do is be a Winnipeg Free Press print or e-edition subscriber to join the conversation and give your feedback.

You can comment on most stories on winnipegfreepress.com. You can also agree or disagree with other comments. All you need to do is be a Winnipeg Free Press print or e-edition subscriber to join the conversation and give your feedback.

Have Your Say

New to commenting? Check out our Frequently Asked Questions.

Have Your Say

Comments are open to Winnipeg Free Press print or e-edition subscribers only. why?

Have Your Say

Comments are open to Winnipeg Free Press Subscribers only. why?

The Winnipeg Free Press does not necessarily endorse any of the views posted. By submitting your comment, you agree to our Terms and Conditions. These terms were revised effective April 16, 2010.

letters

Make text: Larger | Smaller

LATEST VIDEO

Lauren Bacall 'loved' working in Canada

View more like this

Photo Store Gallery

  • Two baby tigers were unveiled at the Assiniboine Park Zoo this morning, October 3rd, 2011. (TREVOR HAGAN/WINNIPEG FREE PRESS)
  • Marc Gallant / Winnipeg Free Press.  Local/Standup- Morning Fog. Horse prances in field by McPhillips Road, north of Winnipeg. 060605.

View More Gallery Photos

Poll

What do you think of the new Blue Bombers uniforms?

View Results

View Related Story

Ads by Google